background img

Les inconvénients méconnus de la marche nordique

Les inconvénients méconnus de la marche nordique

Lorsque vous faites le choix de pratiquer la marche nordique comme exercice physique, vous devez absolument peser le pour et le contre de votre décision. Comme pour la plupart des sports ou exercices physiques, une mauvaise pratique peut avoir des conséquences.

La marche nordique n’échappe à cette règle. Elle présente quelques inconvénients que vous devez connaître avant de vous lancer. On fait le point dans cet article.

A lire également : Les multiples avantages du yoga pour les athlètes et les sportifs

La marche nordique requiert la mise en œuvre d’une technique appropriée

Il est très difficile de penser qu’il peut y avoir quelque chose de compliqué à mâcher. C’est sans compter sur les bâtons que vous devez utiliser dans le cadre de la marche nordique. Très souvent, il faut un certain temps pour s’y adapter et apprendre la bonne technique. Pour cela, il faut faire preuve d’un certain degré de coordination de votre motricité.

Autant d’éléments qui n’interviennent pas forcément pour la marche ordinaire ou pour une randonnée. Utiliser des bâtons pour la marche nordique nécessité de pomper vos bras avec vigueur et planter vos bâtons avec conviction pour augmenter la propulsion et vous permettre de marcher plus puissamment et plus rapidement.

A lire également : Comment synchroniser Strava ?

La pratique de la marche nordique coûte plus cher

Une bonne pratique de la marche nordique implique de disposer de tous les équipements adaptés. En plus d’une bonne paire de chaussures (parfaite pour la marche classique), vous devez également investir dans des bâtons de bonne qualité. Malheureusement, ceux-ci peuvent être assez coûteux (pouvant aller au-delà de 100 euros).

Vous pouvez tout à fait vous débrouiller avec des bâtons trouvés dans la nature, mais ils ne présentent pas les mêmes atouts que les bâtons appropriés pour la marche nordique.

Les inconvénients méconnus de la marche nordique

Vous devez aussi vous procurer des chaussures adaptées à la marche nordique afin d’optimiser votre démarche en tenant compte de votre biomécanique.

Les erreurs de posture et d’attitude sont susceptibles d’augmenter le risque de blessures

L’une des erreurs courantes lors de la pratique de la marche nordique consiste à oublier de pencher légèrement votre tronc en avant. Ce qui aura pour effet de modifier votre posture et perturber votre équilibre.

D’autres pratiquants de la marche nordique plient les coudes par erreur pendant qu’ils poussent les bâtons en arrière et cela met le bas du dos à rude épreuve. Fort heureusement, les blessures sont peu fréquentes et assez bénignes.

Les mains sont attachées pendant la pratique de la marche nordique

L’un des inconvénients de la marche nordique est que les mains sont attachées. Cela est un facteur limitant, car vous ne pourrez pas faire plusieurs choses à la fois pendant vos séances de marche. Par exemple, vous serez dans l’incapacité de pratiquer la marche nordique tout en promenant votre chien comme cela est le cas lors d’une marche classique.

Il ne sera également pas possible de manipuler votre téléphone pour envoyer des SMS. La marche nordique vous oblige en quelque sorte à prendre un temps pour vous.

Il s’agit de vous concentrer pleinement à votre environnement, à votre activité, à votre respiration et à votre rythme. Alors dans ce cas, ne pas pouvoir utiliser votre smartphone est un mal qui est à votre avantage en fin de compte.

Catégories de l'article :
Sport