background img

Comment se pratique l’escalade de bloc en salle

Votre passion c’est l’escalade. Ce sport qui allie la concentration mentale au développement musculaire sur tout l’ensemble du corps présente plusieurs bienfaits. Non seulement, la pratique régulière de l’escalade va redessiner vos bras et vos cuisses en raison des efforts pour se hisser mais elle va aussi tonifier le dos et les abdominaux grâce aux contractions nécessaires pendant l’exercice. Rien à dire, vous êtes fan de ce sport. Le seul hic, vous habitez en ville. Vous êtes adepte de la grimpe mais difficile de trouver une montagne à escalader tous les week-ends qui soit proche de chez vous ? Cet article vous propose de découvrir l’escalade de bloc en salle.

Qu’est-ce que l’escalade de bloc ?

L’escalade est un sport qui peut être catégorisé en trois : la vitesse, la difficulté et l’escalade de bloc.  Cette dernière catégorie communément appelée « le bloc » chez les adeptes se pratique sur des parois de hauteur inférieures à 4,7 mètres. Vous avez deux possibilités : soit vous restez dans votre amour du grand air et vous pratiquez le bloc en extérieur sur des blocs rocheux naturels, soit vous optez pour la pratique en salle d’escalade sur des murs artificiels. Vous pouvez facilement trouver une salle escalade près de chez vous.

A lire aussi : Comment Tracy McGrady est entré dans la zone au basket ?

Le principe consiste à grimper le bloc selon une série de mouvements qui consiste à se hisser en suivant un itinéraire précis déterminé par la couleur des prises. En effet, les couleurs vous serviront d’indication car c’est sur une couleur que vous allez grimper votre bloc. Vous pouvez toutefois vous aider du mur et de ses reliefs.

Pour commencer une séance, vous avez des scotchs qui déterminent le début de l’itinéraire (2 scotchs pour les pieds et 2 scotchs pour les mains). A mi-parcours, vous aurez un scotch qui va vous indiquer que vous avez franchi « la zone » et en fin de parcours, vous pourrez voir deux scotchs finaux appelés « le top ». C’est grâce à cette indication que vous saurez que vous avez réussi le parcours. Mais une fois la zone franchie, vous aurez déjà récolté quelques points.

Lire également : Quelles sont les précautions à prendre avant de s’engager dans la course à pied ?

Quels sont les atouts de l’escalade de bloc ?

Une fois que vous aurez compris le principe, vous pouvez vous demander : mais quel est l’intérêt de pratiquer l’escalade de bloc ? Par rapport à l’escalade en plein air, le bloc peut se pratiquer toute l’année à condition d’être pratiquée en salle. En effet, ce sport ne souffre pas des caprices du climat. En outre, étant un sport populaire avec des milliers d’adeptes, il existe une centaine de salles d’escalade de bloc sur tout le territoire français dont une vingtaine rien qu’en Ile-de-France.

Eh oui, l’escalade de bloc est un sport urbain peu encombrant. En effet, vous n’avez pas besoin d’investir dans des équipements sportifs particuliers pour pratiquer cette activité, une paire de chaussons d’escalade et vous êtes prêt ! C’est quoi « les chaussons d’escalade » ? Ce sont des chaussons qui vous permettent d’adhérer à la paroi facilement en limitant le risque de glissade. Vous pouvez même les louer auprès de votre salle d’escalade de bloc.

Sur cette même lancée, il n’y a pas de tenue spécifique pour pratiquer l’escalade de bloc, votre T-Shirt de sport habituel assorti de votre legging et vous pourrez grimper sur le mur. Le bloc se pratique sans corde ni harnais de sécurité contrairement à l’escalade de difficulté. En effet, vous ne risquez rien en tombant sur un tapis. Par contre, vous devez toujours faire attention à ce que la zone soit dégagée lorsque vous grimpez.

Qu’en est-il des différents niveaux de difficultés ?

L’escalade de bloc est un sport ludique et accessible même pour les débutants et les enfants (à partir de 4 ans). En effet, vous n’avez pas de prérequis à remplir pour la pratiquer. Cependant, vous devez commencer par le niveau de difficulté qui vous correspond avant de vous lancer sur les niveaux supérieurs.

Ces niveaux sont classés par code couleur selon les salles d’escalades. Par exemple, les blocs blancs sont destinés au niveau baby ou junior (enfant), le niveau jaune pour les adultes débutants ou pour vous échauffer, les blocs rouges pour les grimpeurs « très fort » jusqu’au niveau violet dit « extrêmement difficile ». Vous devez aussi savoir que les murs changent au fur et à mesure dans votre salle pour que vous soyez toujours confronté à de nouvelles difficultés.

Catégories de l'article :
Sport